multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

mercredi 22 mars 2017

LES RELATIONS OUVERTES ET RICHES

 - Epanouissement continuel de l’Amour de l’Equilibre

Plus tu deviendras un être équilibré, à l'écoute de toi, de tes besoins d'expression dans tes 5 grandes dimensions de vie, plus tu te sentiras bien avec des gens qui sont eux aussi à l'écoute d'eux-mêmes et de leurs besoins d'expression dans leurs 5 grandes dimensions de vie.

Tu découvriras alors que les amitiés les plus profondes et les plus stimulantes que tu auras seront souvent des amitiés où tu pourras t'exprimer librement, spontanément, dans une dimension ou l'autre de ton être et que tu te sentiras accueilli(e), respecté(e), aimé(e) par cette personne près de toi.

Moins un être a de carences et de blocages dans ses 5 grandes dimensions de vie, plus il peut s'accueillir et accueillir les autres dans les manifestations lumineuses de ces dimensions.

Quant aux manifestations ou expressions non lumineuses, tout dépend de l'intention relationnelle pour les accepter ou les refuser.



Toutes nos relations interpersonnelles se déploient à travers la recherche d'affinité ou de complémentarité, l'aide, le support, l'accompagnement, le partage, les relations occasionnelles ou les relations régulières, les relations professionnelles ou les relations intimes...

Plus les êtres seront capables de faire en sorte que la majeure partie de leurs relations soient ouvertes et riches dans l'exploration et l'expression de leurs 5 grandes dimensions de vie, plus ils se sentiront bien nourris et bien accompagnés sur leur route quotidienne.


LA FIN DES DÉPENDANCES

Lorsque nous sommes carencés dans une dimension ou une autre de notre Être, lorsque nous manquons grandement d'un élément ou un autre qui est nécessaire à notre équilibre, nous cherchons à compenser ce manque par un excès à un autre niveau ou encore par la richesse d'un autre être près de nous qui nous fait oublier notre propre manque.

Peu a peu, ce déséquilibre s'accentue et nous fait devenir dépendant de l'élément en excès ou de l'individu qui vient enrichir la zone que nous négligeons.

C'est ainsi que des excès alimentaires, sportifs, professionnels... se créent graduellement et que les dépendances s'installent.

C'est également ainsi que des relations malsaines se développent entre deux personnes qui se complètent au niveau des carences respectives qu'ils ont et que cela crée en quelque sorte des relations dominant-dominé, thérapeute-patient, étudiant-enseignant, dans bien des cas, sans que les gens s'en rendent compte.

Après quelques mois ou quelques années cependant, la situation devient souvent de plus en plus déséquilibrée et les 2 individus épuisés ou emprisonnés dans ce schéma relationnel, et l'un des deux ou les deux parfois aussi, cherchent à sortir de cet enfer de dépendance.

Pour retrouver son autonomie ou un lien sain d'interdépendance, il est indispensable de ne pas se lier aux êtres afin qu'ils puissent combler nos lacunes, mais plutôt se lier à eux, avec eux parce que nous aimons partager des éléments communs. Quant aux éléments que nous consommons à l'excès (drogues, alcool, tabac, café, sucre, sexe, travail, achats...), ils deviendront de moins en moins attirants pour nous lorsque nous serons plus équilibrés et mieux nourris et que chacune de nos dimensions recevra la nourriture dont elle a besoin.

Tous les régimes ou les changements drastiques de mode de vie qui s'appuient uniquement sur la volonté et qui ne tiennent pas compte de la nécessité de s'équilibrer dans nos 5 dimensions de vie, sont voués à l'échec à plus ou moins longue échéance.

À l'inverse, s'appliquer à transformer sa consommation ou ses relations de toutes sortes tout en étant vigilant et conscient des dimensions à ne pas négliger... peut apporter des changements vraiment durables dans notre vie et devenir une façon toute nouvelle de nous aimer vraiment et de ressentir un Grand Amour pour la Vie et ses innombrables richesses.




Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité