multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

jeudi 24 novembre 2016

LES ENFANTS PARTICULIERS SONT ETERNELS


Les problématiques sont éternelles et les Indigo ont existé de tous temps. Il furent les  "empêcheurs de tourner en rond" de toutes les cultures et civilisations rigidifiées dans leurs conceptions, ou visions des mondes et des réalités. Ils ne sont pas spécifiquement en rapport avec nos systèmes éducatifs actuels qui seraient supposés favoriser leur venue (bien au  contraire). Toujours il y eut des êtres qui sont venus bouleverser la routine. Et même si nos systèmes étaient parfaits, ces "réveilleurs" s'en prendraient également à ces systèmes.

Ils sont là pour battre cloches et tambours. Nous devons comprendre que l'essentiel est que ces êtres, par leurs actions rebelles, fassent se réveiller chacun. Ce n'est pas forcément pour un combat précis mais pour dire : "Quelque chose arrive, réveillez-vous!". Car il s'agit,  désormais, de maintenir éveillés les gens pour ce qui va arriver. Du temps des Esséniens il y avait des enfants qui n'hésitaient pas à traiter de "vieilles barbes" les célèbres Thérapeutes.  



Les Indigo ne supportent pas les routines dans lesquelles nous nous installons d'ordinaire. Routines des habitudes, routines des certitudes, routines des savoirs accumulés sont les  ennemis à combattre. Car nos certitudes, le plus souvent figées, n'appartiennent qu'au passé. Mais il nous est difficile de l'accepter bien que nous sachions que "Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis". Chaque fois que quelqu'un s'immobilise dans ses certitudes et se met à ronronner avec ses ressassements, à ce moment là l'Indigo arrive et vient le réveiller pour le sortir de l'endormissement.

Les Indigo sont ces mercenaires du Divin envoyés par les Hiérarchies pour casser nos conditionnements, nos enfermements, nos assoupissements ; ôter nos oeillères et nos  muselières ; ouvrir nos yeux, nos oreilles et nos coeurs endurcis et dévoyés, et permettre un apport de "sang nouveau" à nos cerveaux embrumés de croyances dépassées. Ils viennent  accompagner les Walk-in afin de faciliter le processus de l'Ascension collective et planétaire auprès du plus grand nombre d'êtres possible. Ils sont sans complaisance, d'un discernement profond, et dotés de capacités télépathiques et extrasensorielles particulièrement puissantes (parfois non activées).

On ne peut les réduire par le chantage ou les menaces, nous l'avons dit. Ils ont la connaissance intérieure (cela ne veut pas dire exprimée) de leur Essence Divine,  et leur souffrance du constat de nos égarements et de nos inconsciences est immense. Ils peuvent être identifiés plus facilement pour la raison que leur nombre est sans cesse croissant.

Ils ne s'incarnent plus seulement de façon isolée et ponctuelle mais par vagues entières, et continuelles désormais. Tous les enfants seront Indigo dans peu de temps. Mais pour cela un travail d'élévation de la conscience planétaire doit encore se parfaire pour qu'ils soient quelque peu ménagés dans les familles où ils s'incarneront, et pour la première fois sur Terre pour la plupart. Alors le travail terrestre de purification et de renouvellement pourra arriver à son terme et la Terre Mère devenir la Terre Nouvelle.

Certes, les structures rigidifiées de nos systèmes d'éducation, au plan des nations dites modernes, ne pourront suffisamment rapidement évoluer pour les accueillir et accompagner  en tant que qui ils sont. Aussi les Indigo feront-ils dérailler ces gigantesques dinosaures chancelants et cacochymes. Et ce sont vraiment ceux qui les maintiennent contre vents et  marées sur leurs pieds d'argile qui devront réviser leurs conceptions, leurs dogmes et leurs pratiques révolues. Mais soupçonnent-ils seulement ce qui les attend, ou soupçonnent-ils même l'existence des Indigo ? L'un de leurs credo est que :"il y a toujours eu des enfants différents, et chaque enfant est différent de tous les autres".

Cet argument rationnel et mental, parfaitement fondé, ne fait que l'économie d'un  discernement dont il serait nécessaire qu'il soit, désormais, un peu plus affûté. Car nous savons, avec le poète Jacques Prévert (un autre Indigo), que "le mental ment monu-mentale-ment". Et que l'honnêteté et l'intégrité prévaudront nécessairement désormais. Quoi qu'il leur en coûte (encroûte ?).

Notons enfin que ce n'est pas l'enfant Indigo qui, quelquefois, va faire bouger son parent, mais le parent Indigo qui va faire bouger son enfant. Par sa mobilité, ses enthousiasmes, sa quête, son ouverture et ses questionnements, ses absences ou ses voyages, il ne facilitera pas, pour l'enfant vieillissant, de s'installer dans quelque confort de vivre ou de penser, dans lequel il souhaiterait se maintenir, afin de mieux s'assoupir.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité