multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

mardi 20 septembre 2016

LA FIN DE LA SOLITUDE




Depuis que je suis toute petite, je suis extrêmement sensible à la douleur, la souffrance, la tristesse que je perçois en moi et autour de moi et chez les gens que je côtoie de près ou de loin.

La simple écoute du bulletin des nouvelles (à la télé) m'est souvent presque insupportable.



Donc depuis XX années environ, depuis que je suis née, mon coeur et mon âme s'ouvrent pour recevoir de nouvelles solutions permettant d’améliorer la situation planétaire comme la situation sociale, à petite ou moyenne échelle.

L'une des choses fondamentales que j’ai comprises est la suivante : l’un des plus grands fléaux sur notre Terre est la solitude. La solitude génère bien souvent l’isolement, la tristesse, la dépression, la pauvreté, l’ignorance, l’inconscience….

Évidemment, il y a des formes de solitude qui sont très riches et très joyeuses, lorsque la créativité est déployée… Ici, je ne parle pas de cette solitude créatrice. Je parle de cette solitude que j'ai maintes fois rencontrée chez les gens de mon voisinage, de mon entourage, et dans les consultations que j'ai faites en privé, la solitude dont les gens me parlaient et qui révélait l’ampleur de leurs problèmes.

Manque de partage dans les activités physiques, et/ou
Manque de partage dans les activités affectives, et/ou
Manque de partage dans les activités artistiques, et/ou
Manque de partage dans les activités éducatives, et/ou
Manque de partage dans les activités créatives…

 À l'inverse, les gens qui ont la possibilité de partager leurs activités à divers niveaux (en famille, au travail, entre amis...) ont heureusement la possibilité de parler, de ’s’entraîner, de s’amuser, de s’inspirer mutuellement.

Le partage, la vie davantage communautaire génère bien souvent l’accompagnement, la joie, l’élévation, l’abondance, la connaissance, la conscience…

Plus les gens vont réaliser cette réalité, plus ils vont eux aussi chercher de nouveaux moyens de partager ou de favoriser le partage, là où les gens ont de la difficulté à le faire spontanément.

C'est l'une des raisons pour lesquelles j'ai choisi d'ouvrir mon salon plusieurs heures par semaine, pour accueillir les gens de divers horizons et favoriser le dialogue et le partage. Un jour, il y aura énormément de gens qui trouveront de nouvelles façons de partager et qui solutionneront par la fait même une grande quantité de problèmes sociaux, voir même, planétaires.

Ce jour peut commencer aujourd'hui pour toi, si tu décides de faire en sorte qu'aujourd'hui, demain, et après-demain… tu mobilises tes énergies, tes ressources, tes informations, non pas uniquement pour ton propre épanouissement mais pour celui d’autres individus également.

Il n'en tient qu'à toi de commencer dès maintenant à élever et transformer ta vie, la vie, en y introduisant davantage de partage.



Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité