multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

mercredi 28 septembre 2016

LE DEPLOIEMENT DE SA CREATIVITE MULTIDIMENSIONNELLE MENTALE




Après une union tantrique, nous ressentons parfois une vigueur, une force intérieure si grande que nous aurions le goût d'aller monter l'Everest !




L'énergie divine si puissante qui est au coeur de notre énergie sexuelle nous dynamise pour toutes nos activités et il devient plus facile de nous épanouir multidimensionnellement. Dans chacune de nos journées ou de nos semaines, nous pouvons nous donner une nourriture pour chacun de nos corps d'énergie: Notre corps physique : sports, exercices, hygiène, vêtements propres et confortables, repos suffisant.

Notre corps éthérique: massage tantrique ou sexualité tantrique, tendresse, caresse, et vitalité dans l'air frais et les aliments frais et vivants

Notre corps astral: moments artistiques, jeux, humour, découverte de nos rêves, de nos plus grands désirs
Notre corps mental :lecture, écriture, étude, discussion, analyse, planification

Notre corps causal : créativité , spontanéité, nouvelles expériences, innovation
Notre corps psychique : Amour pur, support, motivation, compassion, aide
Notre corps atmique : Intelligence Amoureuse, intuition, unification, méditation

La dimension causale est celle de notre âme humaine et de notre libre-arbitre (choisir d'agir par essence ou par égo), la dimension psychique est celle de notre âme divine, et la dimension atmique celle de notre Esprit divin individualisé.

Le projet de JULIE MORIN d'ouvrir dans plusieurs villes et plusieurs villages de la planète des CENTRES MULTIDIMENSIONNELS ET MULTIGÉNÉRATIONNELS est justement pour aider les gens de tout âge à découvrir la variété des activités possible pour s'épanouir véritablement. On parle alors de développer une intelligence multidimensionnelle ou de s'épanouir multidimensionnellement.

Le site web à ce sujet est ici: www.everyoneweb.fr/centrecommunautaire




Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité