multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

mercredi 17 mai 2017

Les connections corps-énergie-psychisme


 Le fonctionnement de cet ensemble corps-énergie-psychisme est d’une simplicité extraordinaire. C’est ce qui lui donne sa force et en fait toute sa beauté. Car une émotion n’est qu’une information portée par une vibration. Cette émotion vibre à une fréquence qui lui est propre. C’est ainsi que la vibration de la jalousie ne vibre pas au même niveau que celle de la beauté ou de la compassion.



D’un autre côté, le corps humain est formé d’énergie comme nous l’avons vu. Chaque organe qui le compose, a sa vibration propre. Et ce sera la somme des vibrations de tous les organes et tissus du corps qui donnera la vibration globale d’un être humain. Ainsi, une émotion particulière vécue par une personne, comme une rancœur, vibrera à une fréquence donnée. Celle-ci entrera en résonance avec l’organe vibrant sur la même fréquence qu’elle, en l’occurrence la vésicule biliaire. L’énergie-émotion se fixera alors sur la vésicule, et y bloquera la circulation de l’énergie. La vésicule biliaire commencera alors à mal fonctionner sur le plan physique ce qui produira une inflammation à son niveau. Cette dernière attirera les toxines, les polluants et les toxiques présents dans l’organisme, induisant tôt ou tard une maladie sur cet organe, qui avec le temps deviendra de plus en plus grave: inflammation, infection, calcul… voire davantage.

C’est ainsi qu’un choc émotionnel peut générer à la longue, une maladie. Mais le choc émotionnel n’est que le déclencheur. Il bloque la circulation de l’énergie, ce sont les toxiques accumulés à son niveau, qui génèrent la maladie sur le plan physique… Ainsi, le psychisme et le physique se rejoignent par l’intermédiaire de l’énergie qui leur sert d’interface. Inversement, lorsqu’un organe fonctionne mal, à cause d’une séquelle de maladie, d’infection ou de traumatisme physique. Il va s’enflammer, attirant à lui ici encore, les toxines, les polluants et les toxiques de l’organisme, comme vu précédemment. L’organe touché - par exemple un sein - va générer une vibration pathologique qui entrera alors en résonance avec l’émotion correspondante, par exemple dans le cas du sein, la peur ou l’inquiétude pour ses enfants ou son conjoint.

 C’est ainsi qu’un organe malade peut générer des sentiments chez une personne. Le physique agit ainsi sur le psychisme, par l’intermédiaire de l’énergie également. Mais le système énergétique peut également produire des problèmes de santé importants par d’autres voies. Par exemple, lorsque le niveau vibratoire d’une personne baisse de manière notable, il entre alors dans le champ de la maladie. Et plus la vibration sera basse, plus la maladie sera grave. Une autre possibilité est la perturbation du réseau énergétique d’une personne à la suite d’un désordre provenant de l’extérieur comme des énergies nocives venant d’un problème géobiologique, ou encore des énergies négatives provenant de pensées violentes envoyées par d’autres personnes.

 Car comme Emoto l’a montré, une pensée modifie la structure de l’eau. Ainsi lors d’une rencontre avec une personne, ses pensées vont structurer votre réseau hydrique, en bien ou en mal, selon leur nature… Or, le corps humain est composé en moyenne de 70 % d’eau. C’est par cette voie que les pensées étrangères peuvent agir sur votre équilibre physique.



Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité