multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

jeudi 25 mai 2017

L'AUTO-ÉDUCATION : Auto-thérapie Multidimensionnelle




Il y a bien des façons de s'éduquer: la famille, l'école, les amis, la télé, Internet, les conférences, les ateliers, les séminaires, les cassettes, les DVD, le travail, la vie en général et... les livres que nous découvrons, de façon autodidacte ! De nombreuses richesses sont mises dans les livres par les gens qui y partagent une grande partie de leur vie. Lire c'est devenir autodidacte, apprendre par soi-même en puisant dans l'expérience des auteurs.



Plusieurs arguments justifient l’intérêt porté à l’étude du bien-être à l’école. Tout d’abord, comme le soulignent le Conseil européen de l’éducation [2001] et la Commission des communautés européennes [2007], les finalités globales que la société assigne aujourd’hui à l’éducation et à la formation ne peuvent viser uniquement le développement de compétences tout au long de la vie, même si cet objectif est essentiel. L’éducation et la formation doivent également oeuvrer à l’épanouissement des personnes afin qu’elles puissent réaliser leur potentiel et vivre pleinement leur vie et, au-delà, participer activement à la vie économique et sociale. Considérer les enfants comme acteurs de leur développement et les aider à développer leurs compétences cognitives, expressives et sociales, tout en favorisant leur bien-être dans un monde en pleine évolution sociale, économique, technologique est un enjeu essentiel pour l’éducation et la formation des adultes de demain. De fait, aujourd’hui, de nombreux systèmes éducatifs considèrent que la réussite des élèves ne se réduit pas à leurs performances académiques, mais qu’elle renvoie aussi à leur bien-être dans leurs contextes de vie, à l’école en particulier.
Si la majorité des chercheurs s’accordent à considérer les élèves comme étant les mieux placés pour évaluer leur bien-être, sa définition ne semble pas faire consensus à l’heure actuelle. Dans le contexte scolaire, le bien-être et la qualité de vie sont appréhendés soit sous l’angle du degré de satisfaction à l’égard de l’école, soit comme la résultante d’un ensemble de dimensions spécifiques telles que le climat de la classe, le mode de regroupement des élèves, le sentiment de compétence

En 2012, la concertation pour la « Refondation de l’École » plaidait pour une école bienveillante. Les résultats montrent que bien du chemin reste à faire pour que les élèves, en France, soient mieux accompagnés en classe lorsqu’ils rencontrent des difficultés, plutôt qu’être placés dans des dispositifs de remédiation

“II faut mettre la société au service de lécole et non pas l’école au service de la société.”
Gaston Bachelard

En effet, l’éducation nationale n’est plus adaptée aux enjeux de demain. Nos enfants deviennent de plus en plus réceptifs à ceux qui nous entourent dans le visible comme dans l’invisible et n’acceptent plus le modèle qu’on leur propose. Il est de notre devoir d’enseigner à nos enfants et aux autres à aimer et rire, à apprendre et à grandir au-delà de leurs limites actuelles. De les convaincre de leur valeur et de les motiver à développer leur plein potentiel et leur autonomie.

Ton exercice d'aujourd'hui c'est donc de commencer la lecture d'un nouveau livre pour éveiller davantage ta conscience aux réalités multiples de la vie !

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité