multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

mardi 11 octobre 2016

VIVRE DANS NOTRE ESSENCE MULTIDIMENSIONNELLE




Il y a très longtemps, les êtres humains vivaient en permanence dans leur essence intérieure, et dans les dimensions plus subtiles et plus lumineuses de la Terre. Au fil des millénaires... les êtres ont abaissé leurs vibrations, se sont retrouvés dans les dimensions plus denses de la Terre, et ont développé dans ce processus un égo de plus en plus gros.

Il est possible d’apprendre à décristalliser volontairement notre égo, afin de recommencer à vivre dans notre essence lumineuse, dans cette partie de notre être qui nous apporte des sensations constamment agréables. Bien sûr, il s’agit d’un processus graduel, nous apprenons un jour à la fois comment nous libérer de notre égo et vivre davantage dans notre essence. Il est utile de savoir que ce processus de libération ne peut se faire plus rapidement ou plus lentement que ce qui se produit dans nos diverses prises de conscience.



Chaque expression dans notre essence ou notre égo correspond à un bagage d’expériences et de connaissances particulier. Chaque individu, peu importe comment il vit, vit toujours avec le maximum d’intelligence dont il est capable dans le moment présent. Au fil du temps, il élargit ses expériences, il apprend de nouvelles connaissances, son champ d’informations grandit, et il devient capable d’opter pour de nouveaux comportements et de nouvelles attitudes.

On ne demande pas à un enfant de 5 ans de penser et d’agir comme un enfant de 15 ans, ni à un jeune de 15 ans, de penser et d’agir comme un adulte de 50 ou 75 ans. Il en est de même dans la vie, chaque être humain a un âge cosmique qui correspond à la somme de ses expériences, connaissances, prises de conscience, à travers toutes ses incarnations, et aucune personne ne peut être plus ou moins consciente que ce que toutes ses expériences lui ont appris. Lorsqu’on comprend ce cheminement naturel et inévitable, on cesse de se taper sur la tête lorsqu’on réalise qu’on a eu un comportement ou une attitude peu intelligente après réflexion... et on cesse de taper sur la tête des gens qui selon nous, ont eu des comportements ou des attitudes peu intelligentes, car eux aussi, ils ne pouvaient pas faire autrement. Ils pouvaient simplement penser, ressentir, agir... en accord avec tout leur bagage actuel de connaissances et d’expériences.

Au fil des siècles, des millénaires, des incarnations diverses que les âmes vivent, des leçons sont apprises, des compréhensions se produisent, et les gens deviennent parfois plus intelligents. Il peut aussi y avoir des descentes vertigineuses dans des comportements et des attitudes très inconscientes, très peu intelligentes, quand l’égo est très fort et étouffe la conscience. Il est intéressant de remarquer aussi qu’il est souvent difficile d’apprécier des comportements au-delà de notre conscience actuelle, par conséquent, chaque individu, peu importe sa conscience ou son inconscience, son intelligence ou sa non-intelligence, a généralement le sentiment d’être au summum de la conscience ou de l’intelligence ! Un peu comme un petit enfant qui est en première année et qui a le sentiment de tout connaître de la vie !!!

Ce n’est qu’avec de nouvelles expériences et connaissances sur notre route, que nous pouvons comparer notre présent et notre passé et découvrir que là où nous nous pensions très conscient et très intelligent autrefois, nous étions en fait très peu conscient et très peu intelligent bien des fois !

En fait, nous pouvons comparer notre égo à un enfant immature, souvent rebelle, délinquant et souffrant en bien des moments. Notre essence elle, pourrait être comparée à un enfant sage, davantage mature, respectueux des contextes d’ordre et d’harmonie, et vivant dans l’émerveillement et la joie.

Nous savons de plus en plus que c’est par l’Amour que nous aidons les enfants délinquants et souffrants à se transformer... Alors nous savons de plus en plus qu’il est précieux d’observer les parties de nous qui sont nos égos, comme nous observerions des enfants délinquants et souffrants en nous. Nous avons besoin de leur accorder de l’attention, de leur offrir notre Amour, et de les aider à comprendre différemment le monde dans lequel ils vivent. Ne pas Aimer les parties égoïques en nous, reviendrait à les détester, les haïr, les bannir, et cela serait avoir un comportement d’égo ! Ce serait donc un égo en nous qui regarderait un autre égo en nous !!!

Seul l’Amour est la manifestation de notre essence et nous permet de dégager une énergie bienveillante et lumineuse qui aidera nos différentes facettes d’égo à se transformer, à passer d’enfants immatures et souvent malheureux qu’ils sont, à des enfants ou des adultes matures et heureux qu’ils peuvent devenir.

Afin de comprendre davantage ce qu’est l’égo et l’essence en nous, voici une série d’éléments qui caractérisent chacun d’eux. L’essence en nous : la confiance, la sécurité intérieure, la joie, l’émerveillement, la paix, l’harmonie, la collaboration, l’ordre, l’ouverture au nouveau, la compréhension, la consommation modérée, la sexualité équilibrée et vitalisante, l’humilité, le dynamisme, le bonheur de voir les autres heureux, le pardon (ou la non-accusation), l’appréciation de ce que nous avons, les élans vers l’immortalité, la construction, l’optimisme, l’humour blanc (bienveillant), le sentiment d’égalité de valeur avec les gens, la sensation du temps qui disparaît, la sensibilité aux difficultés d’autrui, la douceur, le respect, la tendresse...



Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité