multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

samedi 2 juillet 2016

Pourquoi l’orgasme est-il une drogue ?



Parce que chaque orgasme expulse du corps une énergie de vitalité précieuse, une énergie divine en fait, qui est en nous, et après un grand nombre d’orgasmes, ce que nous pouvons appeler : un grand nombre de dévitalisations, le corps ressent un vide énergétique au niveau de sa réserve vitale, éthérique. Le corps commence à avoir faim d’énergie éthérique, comme le corps peut avoir faim de nourriture physique quand ça fait longtemps qu’il n’a pas mangé.

Par conséquent, les gens qui sont très dévitalisés, parce qu’ils se masturbent fréquemment ou parce qu’ils ont souvent des unions sexuelles en couple qui se terminent toujours par un orgasme, sentent par moments un tiraillement dans leurs organes sexuels comme lorsqu’on sent un tiraillement dans le ventre parce qu’on a faim. Il s’agit en fait d’une faim sexuelle. Les organes se sentent vides et crient leur faim sexuelle.

À ce moment, la personne qui se sent ainsi affamée sexuellement, fera tout ce qu’elle peut pour avoir une expérience sexuelle qui la nourrira, mais comme elle ne comprend pas le processus de dévitalisation impliquée dans l’orgasme, elle s’amusera dans ses jeux sexuels solitaires ou accompagnés, pendant x minutes, mais terminera cela par un nouvel orgasme, autrement dit, une nouvelle dévitalisation. Alors, c’est un cercle vicieux qui s’enclenche. Peu après, la personne sentira encore un vide en elle, au niveau des organes sexuels, un vide qui sera même un peu plus grand que le précédent, car une nouvelle charge d’énergie vitale vient d’être libérée à l’extérieur du corps, et cette personne se sentira de nouveau poussée à rechercher une nouvelle expérience sexuelle (de masturbation ou d’union sexuelle en couple).

Au fil des ans, cela conduit à une carence énergétique très forte qui rend l’homme ou la femme qui se dévitalise ainsi fréquemment esclave de sa sexualité. L’idée de voir des images de corps dénudés, de visionner un film sexuel ou d’avoir des jeux sexuels solitaires ou accompagnés l’obsédera de plus en plus, car cette personne sera continuellement en recherche d’énergie vitale ou éthérique qui lui manque.

Cela peut conduire aux états de nymphomanie chez la femme, ou aux états de donjuanisme chez l’homme, soit des gens qui ont des partenaires multiples et des comportements sexuels très fréquents, très rapprochés, ou des gens qui font des pressions dans leur couple, dans un contexte de fidélité, afin que l’autre personne accepte de s’unir sexuellement très souvent, ou encore, cela conduit à la masturbation maladive soit, tous les jours et même plusieurs fois par jours.



Je sais de quoi je parle, j’ai connu cet état de masturbation maladive à l’adolescence et au début de ma période adulte, avant que je redécouvre la Sexualité tantrique. Je connais très bien les divers symptômes intérieurs que nous ressentons, la soif sexuelle que nous avons, la sensation de manque, de vide, de carence profonde quand nous ne pouvons-nous unir à personne ! Et les difficultés que cela crée dans le couple quand, évidemment, les élans de l’autre ne sont pas les mêmes que les nôtres. Ce qui est fort problématique dans le couple aussi, c’est que lorsque nous faisons l’Amour, nous sommes comme des vases communiquant. La personne qui est la plus vitalisée des deux (celle des deux qui a eu le moins d’orgasme dans sa vie) se trouve à nourrir davantage son ou sa partenaire par son énergie vitale qui est  plus haute.

Je donne souvent cette image pour aider à comprendre :

La personne qui est la plus vitalisée des deux est plus magnétique et plus chaude intérieurement, la personne qui est la plus dévitalisée des deux est moins magnétique et plus froide intérieurement. En faisant l’Amour c’est comme si deux contenants remplis d’eau fusionnaient, et celui qui a l’eau la plus chaude sent que son eau se refroidit un peu, et celui des deux qui a l’eau la plus froide sent que son eau se réchauffe. En fait, au niveau de la sensation finale, après avoir fait l’Amour, cela fait en sorte que le partenaire qui était le plus vitalisé au départ,  se sent plus faible à la fin, moins énergisé, et le partenaire qui était le moins vitalisé au départ, se sent plus fort à la fin, plus énergisé, en comparaison avec ce qu’il ressentait avant de faire l’Amour.

Par conséquent, le partenaire qui a souvent des orgasmes (en masturbation ou en couple), veut faire l’Amour très souvent, pour se revitaliser, et celui qui a moins souvent des orgasmes, se sent davantage vitalisé, plein intérieurement, et n’a pas autant envie de faire l’Amour fréquemment, et en vient même parfois, après les débuts passionnels d’une relation, à avoir de moins en moins envie à faire l’Amour avec l’autre, car à la fin, il se sent toujours de plus en plus dévitalisé. Sans compter que si cette personne a aussi un orgasme à chaque fois, même si au départ, elle était plus vitalisée que l’autre personne, elle sentira graduellement aussi l’effet de la dévitalisation.

Les conséquences physiques de l’orgasme fréquent (de la dévitalisation) ne sont pas uniquement ressenties dans la vitalité, dans l’énergie intérieure, mais sont également visibles au niveau du corps.

En fait, il existe une série de 7 Centres énergétiques (souvent appelés des Chakras) en lien avec la colonne vertébrale et reliant les 7 corps d’énergie (les Chakras sont comme des tunnels énergétiques par lesquels l’énergie des différentes Dimensions en nous, (corps physique, éthérique, astral, mental, causal, psychique et atmique) ou des différents corps d’énergie en nous se trouve à passer de l’un à l’autre. Mais dans une même Dimension, par exemple sur le plan éthérique, ils sont tous reliés entre eux par un canal central qui se trouvent à être la colonne vertébrale dans son plan plus dense ou plus subtil.

Ainsi, au moment de l’orgasme, l’énergie de vitalité qui était emmagasinée dans le corps éthérique se libère en grande partie par le Chakra de la base, celui qui est tout en bas de la colonne vertébrale et qui est relié aux testicules chez l’homme et aux ovaires chez la femme. Mais l’énergie vitale ou éthérique, en plus de se libérer au niveau de ce Chakra, elle se libère aussi au niveau de tous les autres Chakras, les 6 autres, car ils sont tous reliés entre eux comme je viens de l’expliquer, par la colonne vertébrale. C’est pourquoi il y a de l’énergie vitale qui est également expulsée au niveau du ventre, du plexus solaire, du cœur, de la gorge, du front et du cerveau. Ce qui est le plus facilement visible après un grand nombre d’orgasmes, c’est la dévitalisation qui s’est produite au niveau du Chakra de la gorge et du Chakra du front.

Cela a pour conséquence de faire baisser le timbre de la voix de l’homme ou de la femme, et au niveau des yeux, cela forme des cernes et des rides beaucoup plus rapidement et beaucoup plus profondément, car l’énergie de vitalité naturelle qui se trouve au niveau du front est fréquemment expulsée elle aussi dans l’orgasme.

Quand deux personnes qui font l’Amour ont un quotient de dévitalisation semblable (ce quotient s’établit en faisant un calcul approximatif du nombre d’orgasmes que nous avons eus dans notre vie en masturbation et en couple, depuis notre tout premier orgasme), elles se dévitalisent sensiblement de la même façon dans une union sexuelle conventionnelle. Mais quand deux personnes n’ont pas le même quotient de dévitalisation, la personne la plus vitalisée sentira qu’elle se dévitalise beaucoup plus dans une union sexuelle (conventionnelle ou tantrique) parce que la baisse d’énergie vitale de son ou sa partenaire, drainera une partie de son énergie.

Et en se regardant dans le miroir, une personne se retrouvera beaucoup plus cernée après avoir fait l’Amour avec une personne peu vitalisée qu’avec une personne très vitalisée. Alors pour tous les hommes et toutes les femmes qui cherchent à garder une apparence jeune, peu cernée, peu ridée, et en forme, le plus longtemps possible, le choix de leur Amoureux ou de leur partenaire sexuel peut avoir une grande importance.

En fait, pendant longtemps, les gens ont pensé que ceux qui pouvaient faire l’Amour souvent ou qui avaient plusieurs partenaires étaient bien « chanceux » ! En profondeur, c’est un peu l’inverse qui se produit. Ces gens défont leur réserve vitale et vieillissent de plus en plus vite, souvent sans s’en rendre compte, sans avoir associé cela à leur mode de vie sexuel.

À l’inverse, ceux et celles qui se masturbent peu, qui restent ainsi plus vitalisés et aussi, qui font moins souvent l’Amour ou qui le font tantriquement (ce qui ne dévitalise pas si les deux partenaires ont un niveau d’énergie semblable), gardent une apparence plus jeune beaucoup plus longtemps. Les rides et les cernes prennent beaucoup plus de temps à venir, la peau reste plus douce et plus huilée sur tout le corps, la lubrification interne reste plus élevée, le tonus sexuel est plus grand, la capacité à faire l’Amour longtemps est souvent plus grande aussi, et les sensations dans tout le corps sont beaucoup plus élevées (en massage ou en union complète) quand la vitalité est plus haute. En d’autres mots, au sujet de la sensibilité, si vous savez que prochainement vous aurez un massage ou un temps de tendresse, de câlins, avec une personne que vous aimez, ne libérez pas votre énergie dans les jours ou les semaines qui précèdent si vous en êtes capable.

Quand viendra le moment de la rencontre et du partage dans la sensualité, toutes les sensations corporelles seront beaucoup plus élevées et agréables !



Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité