multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

mardi 5 juillet 2016

VIVRE UNE GUÉRISON PROFONDE DE SOI



Il y a dans notre société et dans notre humanité, une grande variété de techniques de guérison plus superficielles ou plus profondes. À travers notre rêve, notre vie dans l’égo... nous découvrons plusieurs de ces techniques, à un moment ou l’autre de notre parcours, de notre malaise, de notre souffrance, de notre maladie.

La maladie est toujours  issue en premier lieu, d’une maladie du mental.



Je pourrais dire, exprimé autrement, qu’il y a en nous un mental qui est juste, qui est Divin, qui est au service de l’Esprit d’Unité, et il y a en nous un mental qui est erroné, qui est humain, qui est au service de l’égo, de la peur et de la culpabilité. Ce mental produit aussi une grande dose de colère et de frustration dans notre vie, et nous poussera à chercher toutes sortes de compensations à travers la consommation, les activités de stress, les titres, les honneurs, la gloire, l’argent, en quantité toujours plus grande.

Le début de la Guérison profonde de soi commence en découvrant que nous ne sommes pas ici pour créer toutes sortes de choses qui vont alimenter encore et encore notre rêve et notre égo... mais que nous sommes plutôt ici pour apprendre à sortir du rêve et à retrouver notre nature Originelle et Divine, là où se trouve notre véritable Bonheur. Nous n’avons pas à créer plein de choses qui vont toujours nous rendre plus dépendant de la matière et du corps, nous avons à enlever les couches d’égo que nous avons mises en place graduellement sur notre parcours, et nous retrouverons automatiquement la Santé, la Joie, le Bonheur et la Paix qui font partie de ce que nous sommes vraiment en tant qu’Esprit Divin !

Notre travail n’est donc pas de faire... mais de défaire. Comprendre cela, c’est aussi comprendre que le Paradis, le Royaume de Dieu, la Réalité, la Jérusalem Céleste, le Ciel... est déjà là, maintenant. Nous n’avons pas à le créer, nous avons simplement à enlever en nous tous les obstacles qui nous empêchent de le vivre ! Le Paradis, ce n’est donc pas un lieu, un endroit, dans un temps futur... c’est un état intérieur qui vient avec la décristallisation de l’égo, donc avec la décristallisation de la peur et de la culpabilité.

Exceptionnellement, il y a des gens qui parviennent très rapidement à décristalliser leur égo, à se défaire de la peur et de la culpabilité et à retrouver l’Esprit d’Unité où tout est déjà là, tout est déjà parfait. À ce moment, le retour à la Paix est plus rapide pour eux. Ce retour ou cette guérison profonde ne dépend pas de l’espace ou du temps, des contraintes matérielles ou financières, ou du talent personnel. Ce retour dépend de l’ouverture petite, moyenne, grande ou immense qui est faite en soi à l’Esprit d’Unité. Plus un être veut retrouver pleinement, totalement, qui il est Originellement, plus les outils, les inspirations, les révélations, les aides... lui sont apportés rapidement. Ta seule limite c’est toi-même, c’est ton propre égo qui ne veut pas véritablement la Santé, la Félicité, la Vie en tant qu’Esprit Divin.

La guérison implique donc de mettre notre mental au service du Divin autant d’heures, de minutes et de secondes que possible, chaque jour de notre vie. Quand le mental devient de plus en plus juste, donc de plus en plus Amoureux et Intelligent, doté de tous les attributs qui sont au Cœur de l’Esprit d’Unité, au Cœur de Dieu, plus la compréhension grandit, la lumière en soi rayonne et le corps, qui est Simplement l’effet de tout cela, guérit ! Puis un jour, il disparaît, car il n’est plus d’aucune utilité, l’être est retourné dans le Royaume de la Réalité, on dit parfois qu’il a Ascensionné, il est redevenu l’Esprit Immortel qu’il a toujours été mais qu’il avait oublié à travers son grand rêve... Par conséquent, si ton corps est malade, tu peux te poser trois grandes questions pour t’aider à retrouver la santé ?

1) De quoi ai-je peur ?
2) De quoi est-ce que je me sens coupable ?
3) Quel pardon envers moi, les autres ou Dieu, je n’arrive pas à faire ?

Plus tu vas avancer en profondeur au cœur de tes émotions, de tes pensées, avec ces 3 questions, plus tu vas découvrir ce qui te rend malade, plus tu vas réajuster ton mental au niveau de l’Esprit d’Unité, et plus tu vas sentir rapidement une force nouvelle en toi, une inspiration nouvelle, une vitalité nouvelle... qui va te guérir !

La médecine conventionnelle cherche à donner des noms à toutes les maladies, parce qu’elle pense qu’en isolant un organe ou une région du corps qui est malade, et en la soignant par un médicament, un traitement localisé, la maladie va s’en aller. En fait, en s’attaquant aux symptômes, en utilisant des techniques qui donnent confiance au patient, au malade, une certaine paix intérieure, une certaine confiance se met en place, et pendant un temps donné, le corps peut sembler moins malade ou même guéri. Mais après un certain temps, la maladie reviendra toujours, sous une forme différente ou sous la même forme, car la cause n’a pas été changée. Et comme tu commences à le comprendre, la cause de toute maladie, est dans le mental. Le mental qui veut protéger son individualité, son égo, continuer de rêver une vie où il se sent séparé de Dieu ou encore où Dieu n’existe pas, mais tout ce qu’il fait en faisant cela, c’est se renier lui-même, rejeter sa propre Puissance Divine, et s’affaiblir toujours plus.

À travers son rêve séparé de Dieu, de l’Esprit d’Unité, de la Source, il a peur, il se sent en danger, il voit des menaces et des ennemis partout, il a de nombreux conflits avec les gens qui l’entourent, il ressent de la frustration, de la colère, du désespoir, et... naturellement, son corps physique devient malade. Pour guérir, il est nécessaire de réduire les conflits, de baisser la dose de frustration et de colère, de retrouver un espoir, de se sentir Aimé(e) ou capable d’Aimer, et surtout, de pardonner, en comprenant que  les autres sont notre miroir. Ils nous montrent des zones cachées, inconscientes de notre égo, et en comprenant ce qu’ils vivent vraiment, nous découvrons que c’est ce que nous vivons et que leur pardonner c’est en fait nous pardonner.

Ce type de cheminement intérieur permet à la Force de l’Esprit de se manifester de plus en plus et redonne au corps une plus grande vitalité. Cependant, comme il y a encore bien des peurs encore plus cachées, et bien des fuites subtiles à travers les jeux dans la densité et avec les corps, il y a bien des pertes d’énergie vitale par toutes sortes de chemin, et le corps se trouve quand même à vieillir et à dépérir, et il mourra après un certain nombre d’années. Cependant, il est possible de ne pas le faire mourir, de le conduire à ce qui est appelé l’Ascension. Faire en sorte que le mental se mette au service complet de l’Esprit, du moins, de plus en plus complet, afin que le corps ne serve qu’à la finalisation du processus de guérison et donc de pardon, ici, dans ce rêve. Une fois le processus complété, le corps est entièrement subtilisé, il revient à sa subtilité originelle, il disparaît du monde physique et seul l’Esprit pur existe. L’Esprit peut se matérialiser, à volonté, pour aider une étincelle Divine qui vit encore dans le rêve à s’éveiller...

C’est ce que fait Yeshua (Jésus) quand il se matérialise parfois pour quelques instants, quelques moments d’enseignement, au sein de notre rêve ! La guérison est donc notre parcours graduel de pardon et de ré-acceptation de notre nature Divine Originelle. Cela demande une grande série de changements dans notre mental, dans notre façon de penser et de voir la Vie...

La guérison est donc intérieure, mais peut être aidée de gens qui comprennent ce processus et qui le vivent eux aussi.

Je suis dans ce processus de guérison totale et définitive afin d’Ascensionner et me retrouver uniquement en tant qu’Esprit Unifié. Tout ce que je fais dans ce rêve est pour m’aider à avancer dans ce processus de guérison...

Parler, écrire, enseigner, aider... avec les outils d’Éveil que je décris dans ce blog, est le chemin le plus court et le plus simple que j’ai trouvé pour me guérir profondément, car comme je l’ai déjà dit : ce que je partage, ce que j’enseigne par l’intermédiaire des connaisseurs en la matière, je l’approfondis toujours plus et cela me fait sentir de mieux en mieux le Divin qui vit en moi, l’Être Divin que je suis, quand je ne m’identifie pas à l’égo, aux illusions, aux divers scénarios du Rêve !


Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité