multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

mardi 23 août 2016

METHODE PHYSIQUE MULTIDIMENSIONNELLE POUR DECRISTALLISER L’EGO


Vous trouverez sur ce blog : 25 Méthodes que nous pouvons utiliser pour décristalliser notre égo.

Ces méthodes se situent dans 5 dimensions différentes : Physique – Ethérique – Astrale – Mentale et Causale



Voici donc ci-dessous en premier lieu la méthode PHYSIQUE :

1)    Faire une nouvelle activité

. Parfois, quand nous sommes sous l’emprise de notre égo, le chemin le plus facile est de l’oublier en faisant une autre activité. Par exemple : nous sommes en colère contre une personne et la discussion s’envenime... Nous pouvons décider de cesser de parler et de penser à cette situation et d’aller faire une nouvelle activité : écouter la télé, aller travailler, aller faire du sport, écouter de la musique, livre un livre, promener le chien, aller jouer avec un enfant, aller cuisiner, aller marcher dehors, etc... Ou encore, se déplacer pour assister à une conférence, à un séminaire, un cours, ou aller à un Atelier de

Yoga du Rire: www.yogadurire.com

. À un certain niveau, cela peut être considéré comme une fuite, mais à un autre niveau, cela peut être utile pour dédramatiser notre vie, pour l'alléger, et pour éviter de grossir encore plus notre égo s’il est incontrôlable dans la situation. En certaines occasions, il vaut mieux changer rapidement d’activité, et se retrouver dans un autre contexte où notre essence peut s’exprimer, pour éviter de nourrir encore plus notre égo et nous retrouver avec davantage de problèmes. Nous pourrons choisir de revenir sur cette situation, quand nous sentirons que nous avons la force de la faire avec la richesse de notre essence.

2) S’observer à chaque instant et vivre la mort de l’égo en marche.

Pour parvenir à décristalliser notre égo, nous avons besoin de savoir le reconnaître. Ainsi, nous pouvons développer l’habitude d’être témoin de nos paroles, pensées, émotions et actions afin de remarquer quand elles sont l’expression de notre essence ou de notre égo. Lorsque nous identifions qu’une parole, pensée, émotion ou action est une manifestation de notre égo, nous pouvons invoquer la Mère divine en nous, et lui demander d’intervenir sur le champ, afin de nous aider à comprendre ce qui se passe... et à décristalliser cet égo qui nous manipule présentement. C’est ce qu’on appelle la Mort de l’égo mais dans le présent, à chaque instant, donc la Mort en marche, à travers toutes nos activités.

La Mort de l’égo nous permet de vivre davantage en santé et de prolonger notre vie. Par conséquent, si nous acceptons de mourir au niveau de l’égo, avant la mort du corps physique, autrement dit, de faire mourir ou de décristalliser volontairement notre égo à chaque jour de notre vie, nous vivrons beaucoup plus longtemps, dans notre essence et notre joie. Certains pourront même s’immortaliser, mettre fin au cycle continuel des réincarnations... et avoir accès à volonté à toutes les dimensions de la Création dans le même corps immortel et essentiel.

3) Éviter de plonger dans un égo qui en dynamise un autre en nous.

Plusieurs de nos facettes d’égo sont interreliées, comme des amis qui se dynamisent parfois les uns les autres.

Par exemple : une personne peut avoir observé qu’elle a envie de fumer quand elle prend de l’alcool. Alors si elle veut arrêter de fumer, elle peut choisir de ne pas boire d’alcool ou d’en boire moins souvent.

Un autre exemple : Une personne sait que si elle reste à la maison sans rien faire tout l’après-midi, elle ouvrira le garde-manger ou le réfrigérateur pour grignoter et la gourmandise va grandir... Alors elle peut s’organiser pour faire des activités hors de chez elle en après-midi à la place pour être moins tentée de manger.

Une personne peut avoir remarqué que lorsqu’elle paresse à écouter un type de nouvelles à la télé, ensuite elle se sent davantage déprimée. Alors elle évitera d’écouter passivement ou paresseusement les nouvelles pour maintenir davantage sa joie, elle peut même choisir de ne plus regarder les nouvelles. L’idée ici est d’identifier les facettes d’égo en nous qui se combinent mutuellement et qui font que nous plongeons de plus en plus fortement dans notre égo et tous ses problèmes... Plus nous parvenons à dissocier certains de nos comportements d’égo, plus nous avons de la force pour revenir rapidement dans notre essence ou rester plus longtemps dans notre essence.

4) Savoir que chacun à ses forces et ses faiblesses, à des endroits différents des autres.

Nous sommes souvent complémentaires les uns des autres, dans notre cercle de relations, et chacun de nous à des forces (dans son essence) et des faiblesses (dans son égo), mais ces facettes ne sont pas aux mêmes endroits dans nos vies respectives. Par conséquent, nous pouvons nous entraider ! Là où je me sens fort(e), j’aide quelqu’un plus faible, plus en difficulté dans ce domaine, et là où je me sens plus faible, plus en difficulté, je vais voir quelqu’un qui est fort dans ce domaine. Par conséquent, si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes et avec les autres, nous allons remarquer que les gens que nous côtoyons sont capables de rester dans leur essence dans certaines situations où nous n’y arrivons pas, et que nous arrivons à rester dans notre essence dans certaines situations où eux ils n’y arrivent pas.

Les comparaisons sont donc inutiles en terme de je suis pire ou je suis meilleur, car nous sommes tous semblables, tous formés d’essence et d’égo, mais ces facettes en nous sont à des endroits différents. Si nous étions capables de connaître la vie secrète ou privée de bien des gens qui nous semblent presque parfaits, ou à l’inverse très égoïques, nous pourrions voir que dans bien d’autres volets de leur vie, ils sont très différents...

5) Aider et Aimer au lieu d’attendre d’être Aidé(e) et Aimé(e).

Souvent, nous nous plaignons de ne pas être suffisamment Aidé(e) ou Aimé(e) sur notre route. Et nous développons des facettes d’égo de frustration, de colère, d’envie, de jalousie, parfois de méchanceté ou de sarcasme. Pour se débarrasser de cela, il peut être utile de cesser d’attendre et de se mettre en action soi-même.

S’occuper des autres, au lieu de passer son temps à ruminer et penser à ce qui ne se passe pas comme on le souhaiterait. Et en nous occupant des autres, notre attention est mobilisée sur le fait de satisfaire un besoin de quelqu’un d’autre et par aimantation naturelle (car nous aimantons selon ce que nous sommes, selon ce que nous exprimons...), nous allons par la suite aimanter dans notre vie des gens qui  eux aussi auront envie par moments de satisfaire certains de nos besoins.

L’autre version de cette 5ème  méthode est de nous Aider nous-mêmes et nous Aimer en premier lieu. Il y a bien des façons dont nous pouvons faire des démarches et changer nos attitudes afin de nous Aider et nous Aimer au lieu d’attendre cela des autres... Cette façon de faire sera aussi très bénéfique car elle aussi, par aimantation directe, attirera davantage dans notre vie, des gens qui seront le miroir de cela : ils nous Aideront et nous Aimeront davantage, car ils agiront avec nous comme nous agissons avec nous-mêmes ou avec les autres.



Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité