multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

lundi 16 mai 2016

CAUSALE – Manifestations multidimensionnelles



Dimension de l'être associée à l'âme humaine et à la volonté. Nous pourrions également dire, associée à la spontanéité, la créativité, l'innovation ou l'élan de nouveauté.

La dimension causale découle directement de la précédente, soit: la dimension psychique, qui elle, est associée à l'âme divine et à l'amour universel. C'est pourquoi le manque de volonté pour réaliser quoi que ce soit est relié au manque d'amour véritable pour ce que nous voulons réaliser.

Pour aller au-delà du mental dans nos projets (donc ne pas être de grands parleurs et de petits faiseurs), nous avons besoin de puiser à l'énergie causale (l'énergie de volonté), qui elle, prend sa source dans l'énergie psychique (l'énergie de l'amour universel et inconditionnel).

La dimension causale, comme son nom l'indique,  est la cause de nombreuses manifestations plus denses, le début d'une série de causes et d'effets. L'âme humaine est donc à l'origine de toutes les manifestations de Dharma ou de Karma (Dharma = Bonheur, surprises heureuses, reliées au respect des lois divines, et Karma = Malheur, malheureuses surprises, reliées au non-respect des lois divines, dans cette incarnation ou dans une incarnation passée).

L'âme humaine, située au niveau causal, se trouve à mi-chemin entre les plans divins et humains puisque la séquence est la suivante: dimensions atmique, psychique, causale, mentale, astrale, éthérique et physique.

L'âme humaine est dotée du libre-arbitre et peut choisir d'écouter ou non les inspirations qui lui proviennent de l'âme divine et de l'Esprit divin. Lorsque l'âme humaine refuse d'écouter les messages de l'âme divine et de l'Esprit divin, elle se coupe instantanément de leurs énergies, soit les énergies d'amour et d'intuition universelles (les énergies de compassion et d'intelligence universelle).

Dans l'absence de ces précieuses énergies, la vie devient graduellement plus compliquée, plus dense, plus souffrante, et la nature de la volonté, de la pensée, de l'émotivité, de la sexualité et des activités physiques (soit les 5 dimensions que gère l'âme humaine) s'en trouve complètement modifiée. On parle alors de la création d'une nouvelle nature en soi, en opposition avec la première. Il s'agit de la création d'une ombre qui s'oppose à notre lumière, d'un égo qui s'oppose à notre essence, d'une spirale infernale qui s'oppose à notre spirale paradisiaque. Le développement de notre essence de lumière ou de notre ombre est donc directement relié à la façon dont nous utilisons notre libre-arbitre, en tant qu'âme humaine.

Souvent, les êtres qui utilisent leur libre-arbitre à l'encontre des inspirations de l'âme divine et de l'Esprit divin, sont des êtres peu expérimentés, peu conscients des répercussions de leurs décisions.  

Avec le temps, avec les expériences, avec les souffrances qui surviennent... les âmes en viennent à reconnaître l'intelligence que nous avons à suivre les impulsions que nous recevons des aspects les plus divins de notre Être. Et à ce moment, nous découvrons le bien-être, le bonheur, d'une vie unifiée, centrée, alignée en permanence, avec les Lois Universelles générant l'ordre, la paix et l'harmonie.