multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

vendredi 13 mai 2016

INFRADIMENSIONS : cycle évolutif



Les 9 dimensions de purification de la Création, soit 9 sphères d'expérience ayant un taux vibratoire plus bas que celui du plan physique (voir le terme "KABBALE" dans le lexique pour mieux comprendre le lien entre les infradimensions et les supradimensions ; le terme " SUPRADIMENSIONS " est également décrit dans le lexique).


Les infradimensions ont une densité de plus en plus grande, au fur et à mesure que les êtres s'enfoncent dans chacune d'entre elles. Ces dimensions de grande densité permettent aux êtres majoritairement intéressés par les expériences d'égo de se manifester.

À l'inverse, les supradimensions permettent aux êtres de vivre différentes expérience majoritairement dans l'essence. Le plan physique, qui se trouve au point charnière (entre les infradimensions et les supradimensions) accueille généralement les êtres qui ont 50% d'essence et 50% d'égo. À certaines époques toutefois, ce pourcentage varie, compte tenu que l'humanité se trouve dans un Âge d'Or, d'Argent, de Bronze ou de Fer (voir le terme "Âges planétaires" pour mieux comprendre ces 4 grandes périodes cycliques de l'humanité).



Les infradimensions portent également le nom de dimensions infernales ou d'ENFER OU ENFERS  (voir ce terme dans le lexique) puisque les conflits d'égos y sont courants et que les souffrances des êtres y sont multipliées. Il s'agit du lieu où sont guidés certains individus fortement égoïques, donc fortement conditionnés, robotisés, répétitifs dans leurs comportements inconscients (par exemple, des comportements fréquents d'un ou plusieurs de ces types: perversion sexuelle, méchanceté, criminalité, mensonge, indifférence, stagnation, destruction...), lorsque après de nombreuses incarnations sur le plan physique, ils ont démontré à plusieurs reprises qu'ils ne voulaient pas changer, autrement dit, qu'ils voulaient continuer à vivre dans leur égo.

En fait, c'est une bénédiction que les infradimensions existent, autrement, les êtres de paix, d'amour, d'harmonie, seraient éternellement confrontés aux êtres qui vivent l'inverse de ces caractéristiques. L'Esprit divin et l'âme divine, d'un commun accord, permettent à l'âme humaine qu'ils ont créée de vivre un grand nombre d'incarnations dans le processus évolutif de la Création soit les phases évolutives minérales, végétales, animales et humaines.

Après des milliers d'incarnations dans différents véhicules de ces 4 règnes, si l'âme humaine ne choisit pas volontairement de retourner se fusionner à ses Créateurs (l'âme divine et l'Esprit divin), elle n'a plus la possibilité de revenir dans le cycle évolutif pour une très longue période.

À ce moment, soit au moment où elle désincarne (abandon des corps physique et éthérique), l'âme divine ou les guides de lumière qu'elle délègue, conduisent l'âme humaine prisonnière de son égo dans les infradimensions de la Nature afin que celle-ci puisse y rester aussi longtemps qu'elle aura besoin pour désintégrer son égo, et elle sera reliée au monde physique par des liens énergétiques avec des êtres des 4 règnes (humains, animaux, végétaux et minéraux) qui seront eux aussi dans des expériences d'égo.

Généralement, les âmes qui vont dans les infradimensions y vont pour des milliers d'années, soit le temps nécessaire pour se densifier énormément, devenir de plus en plus immobiles et se fractionner à la toute fin de ce processus. À ce moment, l'égo a été anéanti de force, et l'essence se trouve libérée. Elle est alors conduite de nouveau sur le plan physique, dans un tout nouveau véhicule du  plan physique (minéral, végétal, animal ou humain) et elle pourra reprendre tout un nouveau cycle évolutif, riche en expériences au niveau de l'essence. Cette fois, elle sera une âme plus expérimentée, plus mature, et légèrement moins portée vers les expériences d'égo, une partie d'elle-même se souvenant des souffrances que ce mode de vie finit toujours par entraîner.

Chaque âme dispose donc de nombreuses opportunités de ce type (soit de nombreux grands tours de Roue Cosmique, appelée Roue du "Samsahra"; cette Roue, dans sa représentation symbolique, tourne en sens anti-horaire et comprend un demi-cercle à droite - qui monte de bas en haut - pour le cycle évolutif, et un demi-cercle à gauche - qui descend du haut vers le bas, pour le cycle involutif) avant de retourner à l'Absolu, son point d'origine, en tant que semence de vie inconsciente, semi consciente ou auto-réalisée (voir le terme "Absolu" dans le lexique).

Devenir un Être éveillé, réalisé, ce n'est donc pas le destin automatique de toutes les âmes de la Création, mais de celles qui aspirent vraiment à cela. Ainsi, à travers les milliers de tours de la grande Roue Cosmique, chaque âme peut connaître de plus en plus profondément le cycle évolutif (côté ascendant de la Roue) et le cycle involutif (côté descendant de la Roue). Lorsque l'âme se sent prête pour entreprendre une quête spirituelle intense où volontairement elle décristallise son égo (formé au cours des milliers d'incarnations passées) et qu'elle commence à se fusionner tout doucement à son âme divine et son Esprit divin, elle entreprend alors ce qu'on peut appeler la "révolution de la conscience", elle sort des cycles plus mécaniques d'évolution et d'involution et entre en processus interne de révolution et de mutation.

C'est le parcours de tous les initiés, peu importe la planète où ils vivent, qui conduit aux expériences intenses dans les supradimensions de la Nature appelées également les sphères de Paradis.

Le parcours involutif que choisissent certains êtres, lui, est appelé le parcours de l'Abîme, le parcours de ceux qui connaissent la "seconde mort", soit après la mort sur le plan physique, ne pas avoir la possibilité de vivre longtemps des expériences sur les plans plus subtils et se retrouver presque instantanément dans les infradimensions de la Nature pour faire mourir de force (et non volontairement) ses cristallisations égoïques.

Ceux qui comprennent les mécanismes profonds d'AIMANTATION  (voir ce terme dans le lexique) peuvent entrevoir à quel point la vie dans les infradimensions peut être infernale puisque chaque facette d'égo d'un être attirera de multiples facettes d'égo des autres êtres rencontrés. Toutefois, les infradimensions comme les supradimensions sont gouvernées par les êtres de lumière de la HIÉRARCHIE ANGÉLIQUE  (voir ce terme dans le lexique).

Par conséquent, si une âme qui vit dans les infradimensions démontre une volonté ferme de changer sa façon de vivre, il est possible qu'elle soit exceptionnellement aidée afin de récupérer une nouvelle opportunité d'incarnation sur le plan physique. Cette situation est cependant très rare puisque de telles âmes sont rares dans les infradimensions, et qu'en plus, leur karma est très lourd et doit être payé.

Si, sur le plan physique, nous trouvons parfois la vie difficile et sans assistance angélique, nous pouvons être assurés que cette situation sera des milliers de fois pire dans les infradimensions de la Nature. Toute cette connaissance n'est pas transmise dans le but de faire peur, mais dans le but de responsabiliser davantage les êtres face aux conséquences à long terme des actes qu'ils posent. Elle est également donnée afin de permettre une plus vaste compréhension de la merveilleuse Organisation Cosmique et de la Grande Intelligence, Grande Conscience qui s'y trouve (même si à courte vue ou à court terme, il nous semble parfois que le Cosmos est plus chaotique qu'ordonné, ou plus en lien avec l'inconscience que la conscience).

Dans l'Âge Noir (Âge de Fer) dans lequel nous nous trouvons (voir le terme "ÂGES PLANÉTAIRES : " dans le lexique), il y a un très grand nombre d'êtres très sombres autorisés à venir s'incarner une dernière fois sur le plan physique (une dernière fois pour un grand cycle évolutif qui a duré quelques milliers d'années). Si au cours de cette dernière opportunité, dernière incarnation, ils n'ont pas démontré suffisamment leur volonté à décristalliser volontairement leur égo, ils feront parti des milliers d'êtres qui seront conduits dans l'Abîme, dans les infradimensions de la Nature pour un grand cycle involutif de un ou plusieurs milliers d'années.

En général, une âme humaine dispose de 108 incarnations dans un cycle évolutif de la grande Roue Cosmique (108 incarnations dans un corps humain, après avoir eu de nombreuses incarnations dans les 3 autres types de corps: animal, végétal et minéral) pour arriver au point où elle peut choisir volontairement le parcours de "révolution de sa conscience", le parcours de décristallisation volontaire de son égo.

Après 108 incarnations (symbolisées en Occident par le chapelet aux 108 grains, et en Orient, par le collier du Bouddha aux 108 perles), si l'âme humaine ne fait pas ce choix, c'est que son égo est suffisamment gros, suffisamment puissant pour l'emprisonner psychologiquement, alors l'âme divine et l'Esprit divin l'envoient dans les infradimensions de la Nature afin qu'elle en vienne un jour à sortir de cet emprisonnement. Cette explication en est une de plus qui peut permettre aux êtres de comprendre pourquoi à notre époque il y a tant d'aide issue des mondes de lumière.

Les êtres hautement évolués spirituellement ont énormément de compassion et veulent aider le plus d'âme possibles à ne pas entrer dans le processus involutif des infradimensions. Mais malheureusement, comme plusieurs le savent déjà, sur l'ensemble de la population de la planète, il y a beaucoup d'appelés et très peu d'élus, très peu qui choisissent de s'élire et de grandir en conscience, en lumière, en sagesse...  afin de se reconstruire une nouvelle identité et contribuer à bâtir la nouvelle civilisation, la nouvelle Cité de l'Âge d'Or qui s'en vient !

C'est aussi cette explication qui permet de comprendre qu'à notre époque (fin de l'Âge Noir et balbutiements du début de l'Âge d'Or), certains grands enseignants en spiritualité disent aux gens qu'il est temps de se positionner sincèrement: décider de se transformer volontairement ou non. Car après la désincarnation (la mort, la perte des corps physique et éthérique), la majorité des âmes qui n'auront pas fait le choix de décristalliser volontairement leur égo seront conduites dans les infradimensions de la Nature pour les milliers d'années que durera leur prochain cycle involutif, soit le temps nécessaire pour la désintégration mécanique de leur égo à travers les multiples confrontations qui seront vécues en présences d'autres êtres eux aussi emprisonnés dans leur égo.



 Suggestion de lecture:

"Le livre de la vie et de la mort" et "Oui il y a l'enfer, oui il y a le diable, oui il y a le karma" de Samaël Aun Weor;

"La Divine Comédie"de Dante Alighieri.