multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

mardi 3 mai 2016

VICTIMISATION : Energie Multidimensionnelle



Attitude des personnes qui se sentent victimes des autres (certains parlent même d'une maladie mentale que nous pourrions appeler "la victimite").

Cette attitude est directement inverse à celle de la responsabilisation (également décrite dans le lexique . La victimisation entraîne généralement la peur, la colère, la haine, et parfois aussi, la violence et la vengeance. Certaines personnes qui nous entourent sont alors perçues comme des méchants, des incompétents, des bourreaux, des ennemis... à contrôler, à emprisonner ou à tuer.



La victimisation est donc directement reliée à toute la lourdeur d'expérience qui existe dans les situations d'accusation et d'agression des autres, soit: les procès, les prisons, les guerres. La victimisation est une attitude très immature, donc imprégnée de beaucoup d'ignorance et d'inconscience, et elle fait grandement souffrir. L'être qui se trouve dans cette position se sent souvent impuissant et peut même sombrer dans la dépression, la stagnation, l'autodestruction ou la destruction. C'est pourquoi, à la limite, cette attitude empreinte de désespoir conduit au crime, au meurtre ou au suicide.

L'attitude de victimisation nous donne la perception d'être très limité dans notre potentiel de créativité. Dans cette vision, nous sommes très peu conscient des énergies d'activité, de sexualité, d'émotivité, de pensée, de volonté, d'amour et d'intuition qui nous habitent, et qui peuvent, si nous les modifions, transformer radicalement notre vie.

Changer d'attitude, opter pour la responsabilisation, change radicalement notre vision des gens, de la société, de la planète dans son ensemble. À ce moment, nous réalisons que nous avons tellement de choses à faire, à apprendre, à transformer, à vivre... que nous n'avons plus le temps de critiquer, de dénigrer ou de mépriser. Nous avons juste le temps de créer et d'aimer.