multidimensionnalité

multidimensionnalité
Bienvenue

dimanche 8 mai 2016

PHOBIE : Stress multidimensionnel




Peur très prononcée pouvant nous faire éviter systématiquement certaines situations qui génèrent en nous un grand stress, de puissantes émotions désagréables, et parfois même, une anxiété ou une angoisse généralisée.




Il y a 3 causes habituelles aux phobies :

1. Le conditionnement:
Un événement douloureux a été associé à une situation ou un objet, et notre intellect se trouve ainsi conditionné à nous faire rejeter la situation ou l'objet chaque fois que nous la rencontrons. Ex: regarder une démonstration de vol acrobatique d'avions en mangeant un hot-dog, voir un des avions tomber (voir un accident terrifiant), et par la suite, avoir mal au coeur chaque fois qu'on voit ou mange un hot-dog, donc développer une phobie des hot-dog.

2. Le déplacement:
Une situation ou une personne nous déplait, nous agresse, nous nous retrouvons dans une situation conflictuelle mais difficile à accepter consciemment à cause des trop grandes conséquences que cela implique dans notre vie. Nous déplaçons donc notre sensation de déplaisir ou d'agression sur autre chose qui générera en nous une grande peur à l'avenir. Ex: un enfant se fait battre par son père; le père aime beaucoup les ordinateurs; l'enfant se met à avoir peur des ordinateurs et il développe graduellement une phobie des ordinateurs.

3. Le traumatisme oublié:
Une situation traumatisante survient et à ce moment, nous sommes incapables d'en comprendre la cause. Nous souffrons beaucoup et nous n'arrivons pas à modifier notre situation. Un mécanisme de défense naturel intervient peu après le traumatisme pour nous faire oublier la situation.

Elle est donc emmagasinée dans nos cellules et une section de notre mémoire, mais consciemment nous ne nous en souvenons plus. Certains éléments de la situation, lorsqu'ils se retrouveront dans notre vie quotidienne, pourront nous faire ressentir une grande peur sans que nous comprenions pourquoi.

Graduellement, nous développerons une phobie de ces éléments. 

Voici 3 exemples en lien avec 3 moments très différents où le traumatisme a pu se produire :

1. Traumatisme survenu dans la petite enfance   

Une petite fille de 2 ans est violée par son oncle; elle oublie tout jusqu'à l'âge de 15 ans où elle revoit pour la première fois les organes sexuels d'un garçon (son petit ami) et réalise que sans savoir pourquoi, elle a très peur quand elle les voit.

2. Traumatisme survenu dans la vie intra-utérine  

Une mère est enceinte et dépressive, elle essaie de jouer du piano et ne cesse de répéter que cet instrument est difficile à apprendre ; l'enfant naît, grandit et quand sa mère veut lui faire suivre des cours de piano, l'enfant s'agite et crie en disant qu'il ne veut rien savoir de cet instrument beaucoup trop difficile à apprendre, il dit même que chaque fois qu'il voit un piano il se sent imbécile ou se sent mal de façon généralisé.

3. Traumatisme survenu dans une incarnation précédente  

Une femme vit au 17ème  siècle et se déplace dans une carriole pour aller visiter des amis; en passant sur un pont, la roue de la carriole brise et la carriole tombe en bas du pont, la femme ressort de cet accident paralysée des deux jambes; au 20ème  siècle elle se réincarne, elle ne se souvient de rien de cette incarnation passée mais son âme se souvient; chaque fois qu'elle passe au-dessus d'un pont, elle a terriblement peur sans savoir pourquoi, elle en vient à éviter le plus possible de passer sur n'importe quel pont.

Les thérapies par régression sont très efficaces pour se libérer de traumatismes  oubliés, et par conséquent, de grandes peurs ou de phobies souvent indéracinables par d'autres moyens.  


Extrait du Lexique de Psychologie Multidimensionnelle du site : A l’ère de la Multidimensionnalité